fbpx
Aller au contenu
Accueil » Blog » Peur et trauma : ce qu’il faut savoir

Peur et trauma : ce qu’il faut savoir

Peur et trauma

Quasiment tout le monde a déjà eu à vivre une situation dangereuse pour soi ou pour un proche, qui a été évitée de justesse. Une telle situation peut entraîner un niveau important d’anxiété qui se caractérise par un sentiment permanent de peur. Cette peur sera suivie par une réaction physique assez forte qui est causée par la sécrétion d’adrénaline. Le corps a donc la capacité de réagir très rapidement en cas de danger grâce à cette hormone.  

C’est un mécanisme normal qui peut disparaître assez rapidement, mais pas chez les personnes atteintes de stress post-traumatique. Celles-ci continuent à revivre de façon insistante les événements comme la toute première fois. La réaction sera encore plus forte lorsqu’une telle personne se retrouve en face d’une situation plus ou moins semblable. Les conséquences qui en découlent peuvent être assez importantes et il est important de maîtriser le sujet pour prendre des dispositions. 

Qu’est-ce que l’état de stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique est un ensemble de symptômes ayant été développés par une personne ayant subi un événement traumatisant. On parle de stress aigu et cette réaction dure normalement moins d’un mois. Cette période peut être encore plus longue chez des personnes et devient un véritable problème au quotidien. Elles peuvent ainsi développer des symptômes physiques et psychiques post-traumatiques qui finissent par les rendre particulièrement vulnérables. En effet, la personne atteinte de stress post-traumatique va s’imaginer vivre à nouveau l’événement qui l’a marqué. 

Cela peut se faire à travers des souvenirs, des flashbacks ou encore des rêves qui surviennent par surprise. Elle est également prise par une sorte d’anesthésie émotionnelle et de détachement. Le stress post-traumatique est un trouble anxieux sévère qui peut bien survenir à n’importe quel âge, même dans la petite enfance. Une peur irrationnelle du danger ainsi qu’un sentiment d’insécurité se développent. De nombreux symptômes peuvent être associés au stress post-traumatique et leur intensité peut varier selon diverses circonstances. En fonction du vécu, du contexte familial ou professionnel, les réactions peuvent être plus importantes d’un individu à un autre. 

Une odeur, un lieu, un son ou autres ayant rapport avec le drame vécu sont largement suffisants pour tout déclencher. Pour limiter les effets aussi bien sur la santé physique que mentale, la prise en charge doit être la plus rapide possible. Sans cela, la victime sera enfermée dans un stress récurent qui augmentera sans cesse le mal-être. 

Quels sont les symptômes du stress post-traumatique ? 

Connaître les symptômes est essentiel pour déceler le mal et prendre rapidement des mesures. En général, les premiers symptômes sont observés dans les 3 premiers mois après un traumatisme. Toutefois, plusieurs mois ou même plusieurs années peuvent passer avant que les symptômes ne fassent leur apparition. On retrouve un ensemble de symptômes et de comportements qui indiquent avec précision un état de stress post-traumatique. 

Quatre aspects sont essentiellement développés avec des conséquences variées. On observe ainsi : 

  • une réapparition assez fréquente de l’événement traumatique (rêves, pensées, flashbacks etc),
  • des altérations cognitives et émotionnelles,
  • la fuite par rapport à des activités, des personnes, des lieux liés au traumatisme, 
  • une importante activité du système nerveux : stress, colère, irritabilité, anxiété. 

D’autres troubles concomitants sont susceptibles de se greffer à ces symptômes. Des douleurs diffuses, des attaques de panique, des phobies et des addictions entre autres peuvent être aussi observés. Lorsque ces symptômes deviennent chroniques, la victime a beaucoup de mal à se libérer de ces chaînes destructrices

 À quel moment faut-il consulter ? 

Un état de stress post-traumatique ne doit en aucun cas être pris à la légère vu les conséquences possibles. Dès les premiers signes, il faut consulter un professionnel dans les plus brefs délais pour vite maîtriser le mal. Plus tôt la consultation est faite, plus importantes sont les chances de rétablissement rapide. Habituellement, ce sont les troubles du sommeil qui conduisent les personnes atteintes de stress post-traumatique à consulter.

Le professionnel de la santé pourra même intervenir en avance juste après l’événement. Il serait donc utile de voir un spécialiste avant que les premiers symptômes ne commencent à se faire observer. N’attendez surtout pas d’être dans l’incapacité de mener vos activités quotidiennes. De nombreux organismes et associations offrent de l’information, de l’aide et du soutien aux personnes atteintes de troubles anxieux. Prendre contact avec de telles structures pourrait être d’une grande aide. 

Consulter un professionnel sera nécessaire à partir du moment où : 

  • vous vivez de la détresse,
  • vous revoyez l’événement traumatisant de façon intense
  • et sentez le besoin de fuir tout rappel de ce jour, 
  • vous êtes continuellement en état d’alerte.

Grâce à la consultation, le professionnel pourra conclure s’il s’agit réellement d’un trouble stress post-traumatique ou autre chose. Il pourra par la suite vous proposer le plan de traitement le plus adapté pour vos besoins. Les personnes en état de stress post-traumatique ne doivent surtout pas rester seules. Se confier et demander de l’aide est sans doute le premier et un grand pas vers la guérison. 

Quels traitements pour le stress post-traumatique ? 

Le stress post-traumatique est une maladie pas très connue, mais qui se soigne. De nombreux traitements et techniques sont reconnus pour traiter ce mal. Ils permettent à personnes souffrantes de reprendre rapidement le contrôle de leur vie et de vaquer à leurs activités. Pour la plupart des cas, le stress post-traumatique est traité efficacement par une psychothérapie ou par des médicaments. Il arrive que la combinaison des deux traitements soit nécessaire pour résoudre le problème. 

Plusieurs thérapies existent et sont recommandées par les experts du trouble du stress post-traumatique. Elles offrent des résultats efficaces et servent donc beaucoup. La thérapie cognitivo comportementale est l’une de celles-ci. Elle a pour but de modifier les pensées, mais aussi les comportements qui posent de problèmes. Ils seront ensuite remplacés par des pensées et des réactions qui correspondent réellement à la réalité. 

Par cette thérapie, il est possible de comprendre l’origine du problème et de trouver en même temps les solutions qui conviennent. Le traitement par l’hypnose est aussi efficace pour les cas de stress post-traumatique. L’hypnose ericksonienne a montré des résultats très positifs et pourra aider. La technique EMDR (EyeMovement Desensitization and Reprocessing) quant à elle, associe les mouvements des yeux aux images mentales. Son but est de réduire la sensibilité de la victime aux images et différents souvenirs traumatisants. Il est tout à fait possible de vaincre cet état grâce à un des coachings, qu’ils soient individuels ou de groupe. En ce qui concerne les médicaments, les antidépresseurs et les anxiolytiques peuvent être efficaces pour traiter ce trouble.

hypnotherapeute dans le 77 (Seine-et-marne) ou en ligne en Visio. Je suis disponible pour plus d’informations ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *